top of page

L'Europe : une chance pour nos communes !

Chères Tournefeuillaises, chers Tournefeuillais,


Une fois n'est pas coutume, ce post va porter sur des questions qui vont au-delà des frontières de notre commune. Nous allons y parler d'Europe...

Prenons le temps d'y réfléchir : quelle serait notre vie si l’Union Européenne n’existait pas ? Presque 80 ans de paix : jamais dans l’histoire l’Europe n’avait connu une période de paix aussi longue !

La construction européenne, engagée il y a bientôt 74 ans, y est évidemment pour quelque chose. Les États membres cohabitent pacifiquement et nous y sommes tellement habitués que nous considérons cette situation pour acquise...

Mais non loin de chez nous, depuis deux ans, la Russie ravage impunément l’Ukraine. C’est une guerre réelle, avec ses morts, ses blessés, et ses populations en fuite. Et la Russie nous défie. Elle est une menace directe. Ses attaques multiples, ses ingérences dans nos débats émanent d’une volonté affirmée de nous affaiblir et de faire progresser les extrêmes, et particulièrement en cette période de campagne pour les élections européennes du 9 juin. Si nous sommes attaqués, c’est parce que la Russie ne veut pas d’une Union Européenne forte.

Les valeurs de démocratie et de respect des droits de l’Homme que nous défendons sont menacées. Nous devons avoir conscience de notre fragilité. L’histoire européenne nous enseigne qu’être faible envers un agresseur c’est l’encourager à poursuivre ses menées criminelles.

L’EUROPE EST AU CŒUR DE NOTRE VIE QUOTIDIENNE


On entend souvent dire que « l’Europe est loin de chez nous » Et pourtant l’Europe est au cœur de notre vie quotidienne et si omniprésente que bien souvent nous tenons pour acquis et élémentaires les avantages qu’elle nous procure.

Avec 27,2 Milliards € versés en 2023, la France est certes un important contributeur au budget de l’Union Européenne, mais elle est également l’un des pays qui bénéficie le plus des fonds européens. Pour les Français, la contribution nette au budget européen, représente environ 88 € par citoyen et par an. Sur la période 2014-2020, la France a touché directement l’équivalent de 403 € par habitant au titre des fonds structurels et d’investissement européens.

En 2020, la France était le deuxième plus gros bénéficiaire de l'argent européen derrière la Pologne, notamment parce que notre pays reçoit énormément d'argent via la PAC, la politique européenne d'aides agricoles.

Et il est utile de rappeler que l’appartenance à l’UE permet aux entreprises françaises de bénéficier d’un accès aux marchés nationaux de tous les pays de l’UE, soit presque 500 millions de consommateurs, générant ainsi plus de 4 millions d’emplois sur notre territoire.

Dans le cadre du plan de relance européen suite à la crise sanitaire, la France a touché 40 Milliards d’euros. Elle est le troisième pays bénéficiaire du plan de relance, après l’Italie et l’Espagne !

Ces 40 Milliards représentent 40% du montant total alloué au plan de relance national qui a permis de sauver tant d’entreprises de la faillite.


QUE FAIT L’EUROPE POUR MOI DANS MA RÉGION, DANS MA COMMUNE ?


L’Union Européenne est aussi une chance pour nos collectivités. Les fonds structurels ou d’investissements, gérés par les régions, sont l’un des plus importants postes de dépenses européens : pour la région Occitanie, ce sont 829 M€ (FSE+ et FEDER) auxquels s’ajoutent 449 M€ de fonds FEADER et 159 M€ de fonds REACT-EU pour la période 2021-2027.

Ainsi chaque commune, à l’initiative du maire, peut trouver une aide financière adaptée à ses objectifs. Les subventions européennes peuvent se concrétiser à chaque coin de rue par des équipements publics, culturels et sportifs, la construction de maison de santé, la rénovation énergétique des bâtiments, des pistes cyclables, des voies-vertes, des mobilités douces, etc…

Des exemples de financements européens près de chez nous :


  • ­La 3e ligne de métro et le prolongement de lignes de tram et de métro existantes : contribution de l’UE de 9,8 M€ ;

  • ­La rénovation énergétique de 29 logements sociaux locatifs situés résidence « Les Saules » à Tournefeuille : budget total de 6,66 M€ dont contribution de l’UE pour 2,9 M€ soit 44% ;

  • ­L’association Rebonds dont l’objectif est de favoriser l'intégration des jeunes en difficulté, en décrochage scolaire ou en situation de handicap à travers les valeurs du rugby et leur donner une formation qualifiante : budget de 603 516 €, contribution de l’UE 453 413 € soit 75%.



LE 9 JUIN, PLUS QUE JAMAIS, SOYONS AU RENDEZ-VOUS POUR L’EUROPE !


Si nous voulons renforcer notre souveraineté face aux grandes puissances, protéger nos agriculteurs, gagner les batailles du progrès social et du climat avec le Pacte Vert, défendons une Europe qui innove, qui entreprend et prépare un avenir durable au service des citoyens. La France ne doit pas se replier sur elle-même.

L’Europe est une réelle opportunité pour nos territoires. Ne nous trompons donc pas d’élection, le 9 juin, votons pour plus d’Europe, encore plus proche de nous !

Élisabeth Tourneix-Pallme, Laurent Soulié et les élus du groupe « Pour Tournefeuille ».


Cet article paraitra dans le TNF MAG n° 135 de Mai-Juin 2024

629 vues0 commentaire

Comments


bottom of page