top of page

Expression politique - Juin 2021

Un printemps riche en évènements...


Alors que l’été approche à grand pas, prenons le temps de revenir sur un printemps riche en évènements à Tournefeuille…

Il aura d’abord été marqué par les mesures de protection mises en place par le gouvernement en avril dans le cadre de la crise sanitaire et par l’accélération de la campagne de vaccination. Réjouissons-nous de la réouverture des terrasses, des musées, des cinémas et des salles de spectacle : c’est la bouffée de liberté dont nous avions tous besoin. Profitons-en pour nous retrouver mais gardons bien à l’esprit que les gestes barrières doivent rester en vigueur pour venir à bout du coronavirus.

Soutenons nos restaurateurs, cafetiers et commerçants à Tournefeuille et soutenons les artistes et acteurs du spectacle vivant tout au long de cette période estivale, ils en ont tant besoin !

L’urbanisme toujours au cœur de vos préoccupations


L’agenda politique de ce printemps fut également chargé pour notre maire de Tournefeuille, vice-président de Toulouse Métropole et Conseiller départemental candidat à sa propre succession.

L’annulation, le 30 mars dernier, du PLUi-H (Plan Local d’Urbanisme intercommunal et d’Habitat) par le tribunal administratif de Toulouse a fait l’effet d’un coup de tonnerre et est venue sanctionner la politique de notre ville en matière d’urbanisme.

Cette décision, effective depuis le 20 mai, aura des conséquences importantes sur les projets de notre maire.


Tout d’abord, c’est le projet immobilier pharaonique prévu sur l’ancien site de la Socamil qui subit un coup d’arrêt. Ce projet de 800 logements que notre maire soutient en lieu et place de cette zone d’activités économiques est dorénavant au point mort, le temps que les 37 communes de Toulouse Métropole s’accordent sur un nouveau PLUi-H, ce qui prendra des mois. L’ancien PLU revient donc en vigueur et cette zone à sa destination d’origine, à savoir une « zone d’activités économiques ».

Pour notre part, nous avons lors du conseil municipal du 20 mai proposé le vœu du maintien d’une activité économique à Tournefeuille au travers de la création d’un pôle économique d’excellence sur cette zone et défendu la création de 800 emplois plutôt que la construction de 800 logements… vœu rejeté par la majorité.

Ensuite, c’est l’implantation d’un collège sur cette même zone qui est aujourd’hui remise en question. Ce collège, que le Conseil Départemental programme à l’horizon 2025-2027 sur le secteur de Cugnaux / Tournefeuille, fait toujours l’objet d’une âpre lutte politique entre notre maire et son homologue cugnalais. Rappelons que l’idée d’implanter ce collège sur le site de la Socamil avait été utilisée par notre maire-candidat entre les deux tours de l’élection municipale pour justifier la révision (in-extremis !) d’un projet immobilier largement rejeté par les Tournefeuillais. Avec l’ouverture d’un nouveau collège à Guilhermy en limite de la Ramée à la rentrée 2022 et l’existence de deux collèges à Tournefeuille contre un seul à Cugnaux, il y a fort à parier que ce nouveau collège verra finalement le jour sur la commune de Cugnaux. Quid alors du nombre de logements à la Socamil ?

Enfin, c’est l’enquête publique autour de la DUP de la future ZAC de Ferro-Lèbres qui a suscité l’émoi en mai et le projet de construction de 700 logements (dont 40% de logements sociaux) sur cette zone qui a fait l’objet d’une levée de boucliers de la part d’associations de riverains. Comme eux, nous défendons un urbanisme plus modéré à Tournefeuille, plus respectueux de notre histoire et de notre environnement.

Augmentation de la taxe foncière et des tarifs de l'ALAE


Parmi les autres sujets marquants, nous retiendrons la plus forte augmentation de Taxe Foncière de ces dix dernières années à Tournefeuille (+3.6 %) alors même que le Budget Primitif 2021 de notre commune est en baisse de 1.2 % ! Nous avons également demandé que la nouvelle grille de tarification de la cantine scolaire et des ALAE soit revue en concertation avec les fédérations de parents d’élèves afin d’éviter un doublement de la facture pour 36% des familles tournefeuillaises.

Enfin, gardons en mémoire le projet d’investissement de 7 millions d’euros (hors coût de démolition et de désamiantage) pour la création d’un nouveau complexe sportif que notre maire n’a pas daigné soumettre au débat d’orientations budgétaires et un concours de maîtrise d’œuvre qui sera bouclé dans la précipitation avant la fin du mois d’Août 2021…

Bel été à vous !


Cet article fera l'objet d'une publication dans le prochain numéro de Tournefeuille Infos n° 126.


229 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page