Élections municipales : ces fichiers qui embarrassent le maire de Tournefeuille

Dernière mise à jour : 30 sept. 2020


Municipales 2020, Politique, Tournefeuille

Publié le 30/07/2020 à 19:22


https://www.ladepeche.fr/2020/07/30/elections-municipales-ces-fichiers-qui-embarrassent-le-maire-de-tournefeuille-9000979.php


Un recours en annulation a été déposé au tribunal administratif après l’élection à Tournefeuille de Dominique Fouchier (PS). Son adversaire Laurent Soulié (LREM) produit un document montrant que le maire a exploité illégalement le fichier des personnes vulnérables pour établir des procurations.

L’élection du maire de Tournefeuille, Dominique Fouchier (Parti socialiste), au deuxième tour des élections municipales le 28 juin dernier peut-elle être rejouée ? C’est en tout cas ce que réclame son opposant, Laurent Soulié (La République en marche), qui a déposé au lendemain de l’élection un recours en annulation devant le tribunal administratif de Toulouse.


Le scrutin avait été particulièrement serré dans la troisième ville de Haute-Garonne, la liste de M. Fouchier ne devançant celle de son adversaire que de 48 voix. Or à Tournefeuille la campagne de second tour a été tendue entre les listes concurrentes et M. Soulié considère que le maire sortant a abusivement utilisé les moyens de la collectivité pour s’assurer de la victoire.


Dans le recours sur lequel les magistrats du tribunal administratif doivent encore statuer, il est notamment reproché au maire de Tournefeuille « l’utilisation de la communication et des moyens de la commune à des fins électorales ; un financement irrégulier de la campagne électorale par des personnes morales autres que celles ayant la qualité de partis politiques ; et l’exploitation irrégulière de fichiers appartenant à la commune à des fins électorales ». Sur ce dernier point, la liste de Laurent Soulié produit un document montrant que l’équipe du maire sortant a exploité illégalement le fichier communal recensant les personnes vulnérables pendant la période du confinement.

Utilisation des fichiers Covid des personnes vulnérables pour établir des procurations

« Ce sont plus de soixante-dix fichiers appartenant à la commune qui ont été utilisés par les colistiers de M. Fouchier ainsi que les bénévoles de son équipe de campagne pour organiser une importante opération de phoning à l’initiative de la mairie et contacter par téléphone des personnes de plus de soixante-quinze ans durant le confinement afin d’identifier les personnes plus vulnérables. » explique le plaignant dans le recours.


Selon Laurent Soulié, « ces fichiers propriété de la mairie ont été adressés aux colistiers de M. Fouchier pour une opération de phoning massive afin de collecter les procurations de ces personnes de plus de 75 ans ». Le conseiller municipal d’opposition dénonce un procédé illégal et considère que l’utilisation de ces fichiers constitue « un moyen de pression visant à influer sur le sens du vote des électeurs ».


Pour l’instant, Dominique Fouchier martèle qu’il est « serein ». Mais la divulgation de ces documents tombe mal à l’heure où le maire de Tournefeuille, qui vient d’être nommé vice-président de Toulouse Métropole, sollicite par ailleurs l’investiture socialiste pour un nouveau mandat de conseiller départemental.


Sébastien Marti

158 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout